text

Qu’est-ce que c’est le buggy, utilisé dans un raid au Maroc ?

bugg-afrique buggy

Les touristes se lancent de plus en plus dans des vacances à la fois « nature » et sportives. C’est pour cette raison que la plupart apprécient de faire un raid en buggy au Maroc avec bugg-afrique, plutôt que de visiter les villes marocaines en calèche. Plus le temps passe, plus ils acquièrent l’expérience et tentent de relever des défis toujours plus intéressants et exaltants. Le buggy se pratique désormais au Maroc grâce aux agences spécialisées en tourisme écologique qui sont de plus en plus nombreuses dans les villes du royaume. De plus, le Maroc dispose de zones appropriées pour la pratique de ce genre d’activités. De quoi faire rêver les touristes et les occuper pendant leur séjour au Maroc. Toutefois, il est recommandé de se lancer dans ces activités avec l’assistance de professionnels qui connaissent bien les véhicules et les régions à visiter.

À la rencontre du buggy

Le buggy est un véhicule qui est à la fois léger et tout-terrain et qui accueille très souvent jusqu’à deux passagers. On retrouve sur ce genre de véhicule un châssis, avec des jantes et des pneus larges. Le châssis installé sur les buggys est parfois celui de voitures de série. Certains buggys sont dotés d’une carrosserie ouverte constituée de fibres de verre ou de polyester. Le plus souvent les deux roues arrière du buggy sont motrices même si depuis quelque temps on retrouve des buggys 4×4 dont les quatre roues sont motrices, ces modèles servent généralement pour les compétitions. Ces véhicules à quatre roues motrices servent souvent dans les raids en buggy au Maroc. Le nom « buggy » vient de la voiture hippomobile qui porte le même nom. À la base ces véhicules avaient deux roues, ensuite elles sont passées à quatre. Le mot « buggy » dérive de « boquet », un véhicule imaginé par le carrossier d’origine française Boquet.

Le plus connu des buggys est le « dune buggy » dont le fabricant est Bruce Meyers vers les années 1960 à partir d’une Volkswagen. Ce véhicule est doté d’une coque en fibre de verre sur un châssis de coccinelle. On retrouve ce modèle de buggy dans le film « L’affaire Thomas Crown » réalisé en 1968. Par la suite, de nombreux fabricants ont proposé des modèles similaires à travers le monde. On retrouve des modèles similaires en autocross et en rallycross, ainsi que dans le raid en buggy au Maroc. Les rallyes tout-terrain accueillent des buggys beaucoup plus performants et améliorés.

Have your say

*